lundi 10 septembre 2012

Rétrospective sur Londres 2012


Voilà, l'aventure olympique et paralympique de Londres 2012 est maintenant terminée. Pour des milliers de Londoniens, c'est le dur retour à la réalité, fini les épreuves, les activités spéciales, les horaires prolongés du métro, la fierté de chanter l'hymne national un mercredi matin pour célébrer la victoire de l'un des leurs. Ils se sont préparés pendant sept ans et auront vécu une période d'euphorie pendant quelques semaines à peine. Le moment d'une vie pour de nombreux d'entre eux.

Je dois avouer que je n'ai pas suivi les Jeux olympiques aussi assidûment qu'à l'habitude. Bon, c'est certain que le fait de ne pas avoir la télé à l'appartement n'a pas aidé, mais comme plusieurs Britanniques avant l'ouverture des JO, j'en avais un peu un ras-le-bol de tout ce qui était à saveur olympique. En plus, la société de transport, la TfL nous faisait voir le pire quelques semaines avant le début des Jeux pour nous demander de désengorger le réseau de transport en prenant le vélo ou en se rendant à pied au boulot. J'en parlais d'ailleurs ici.

En fait, rien de catastrophique n'est arrivé dans le métro, je crois que beaucoup de gens on prit leurs vacances pendant ces deux semaines olympiques, car il y avait finalement moins de monde qu'à l'habitude dans les transports. C'était vraiment étonnant de voir à quel point les trains étaient vides. Je n'ai donc pas du tout changé ma façon de voyager en fin de compte, et tant mieux! Mais cette désertion des transports n'a pas plu à tout le monde. Le centre de Londres n'a pas attiré le nombre escompté de touristes et ce qui devait être une période très rentable pour les commerçants. L'office du tourisme a même lancé une offensive après les JO en faisant la promotion de plus de 40 attractions de Londres avec une offre 2 pour 1 valide jusqu'à la dernière journée des Jeux paralympiques.

Si je n'ai pas vraiment suivi les compétitions des Jeux olympiques, je n'aurais pas raté les Cérémonies d'ouverture et de clôture pour rien au monde. Cela a toujours été une de mes activités préférées des JO. Si à Beijing, nous nous étions rassemblés dans un pub pour visionner le tout, ici j'ai préféré rester dans le confort de la maison de Mr C. De plus, comme elles ont terminé très tard, je me demande bien comment je serais rentrée chez moi! Pour ce qui est des cérémonies des Jeux paralympiques, nous avons eu la chance d'avoir des billets et de voir le tout assis dans le stade!
Cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques Londres 2012
Je dois avouer avoir préféré la cérémonie de clôture à la cérémonie d'ouverture, et ce, pour les olympiques et les paralympiques. Je crois que c'est l'aspect concert des cérémonies de clôture comparativement à des tableaux, qui dans le cas de la cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques m'ont laissée plutôt perplexe. Peu importe, c'était quand même incroyable de pouvoir être sur place.
Cérémonie de clôture des Jeux paralympiques Londres 2012
Comme bon nombre de gens, je me suis intéressée beaucoup plus aux Jeux paralympiques qu'olympiques. Et pour cause, cela fait près de deux ans que je collabore avec le Comité paralympique canadien. J'avais d'ailleurs été bénévole pour eux lors de leur passage à la fête du Canada à Londres en 2011, j'en parlais ici. Mais surtout, c'est que la soeur de Mr C., qui est aveugle, participait en temps qu'athlète pour la première fois aux épreuves de lancer du disque et lancer du poids. Nous avons donc eu la chance d'encourager personnellement une athlète! Miss A n'a pas atteint les objectifs qu'elle s'était fixés, mais il s'agit d'une bonne première expérience pour elle. Après 10 jours chargés d'émotions, je crois que ce sera un dur retour en Irlande, mais avec des souvenirs plein la tête et une vision d'avenir pour dans 4 ans à Rio.
Lancer du disque
En plus des épreuves d'athlétisme, Mr C avait aussi réussi à mettre la main sur des billets pour la finale de basket-ball en fauteuil roulant. Je lui avais dit à l'époque qu'il y ait de bonnes chances que le Canada soit de cette finale, et je ne m'étais pas trompée! Nous avons donc pu assister au match de la médaille d'or entre le Canada et l'Australie. Un match très serré qui ressemblait plus à un match de ping-pong au début, tellement les équipes faisaient un panier après l'autre. Mais après la demie, le Canada a remis de l'énergie pour pouvoir remporter la médaille d'or.

Un effort bien mérité pour toute l'équipe, mais particulièrement pour le numéro 12, Patrick Anderson qui a produit la majorité des points. Je le voyais déjà porte-drapeau avec un tel exploit... mais je me suis trompée à cet égard, c'est le nageur québécois Benoît Huot qui a eu cet honneur, avec une récolte de 3 médailles, c'était justifié et amplement mérité!

Bravo à tous les athlètes, mais aussi à tous les bénévoles qui ont permis que ces Jeux se déroulent de façon efficace et surtout agréable. Les organisateurs n'ont pas manqué leur chance de les remercier à plusieurs reprises pendant les cérémonies de fermeture, et c'est tout à leur honneur. La foule a su aussi montrer son appréciation en faisant une ovation à ces bénévoles qui ont su garder le sourire pendant toute la période des Jeux.

Pour toutes les photos des Jeux paralympiques, c'est sur Flickr ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire