jeudi 7 juin 2012

On casserole aussi à Londres!

Cela aura pris plus de 100 jours de grève, mais oui les médias internationaux ont commencé à parler de la crise (sociale?) qui a lieu au Québec. La Grande-Bretagne n'y échappe pas non plus, quand même pas au point de faire les grands titres, mais on en parle, c'est déjà ça!

Miss ATO et moi avions déjà décidé de faire un projet photo pour appuyer les étudiants en participant à une oeuvre collective orchestrée par son amie Jali. Voici une petite vidéo pour faire la promotion du projet. Oui, c'est bien ma face qui se cache derrière ce carré rouge en passant!


Il est beau le printemps Québécois cette année (besoin de vos participations). from jali on Vimeo.

L'écho des casseroles s'est rendu jusqu'aux oreilles des étudiants britanniques, et c'est en prenant ma dose horaire de Facebook que j'ai découvert qu'une manifestation contre la loi 78 et en soutien aux étudiants québécois était organisée à Londres. Miss ATO et moi en avons profité pour aller cogner de la casserole avec Señor R qui s'est joint à nous à la dernière minute. Le rassemblement s'est effectué devant la Maison du Canada à Trafalgar Square, ce que nous trouvions étrange puisqu'il ne s'agit pas d'un enjeu canadien, mais bien québécois et que le gouvernement du Québec possède un bureau à Londres. Bref, nous nous sommes présentés à la Maison du Canada et lorsqu'il y a eu assez de participants, la foule s'est déplacée vers les bureaux de la Délégation du Québec. Malheureusement, les meneurs de la marche ont été mal guidés et ne savaient pas que les bureaux de la délégation avaient déménagé. Grâce à la technologie et les téléphones intelligents, nous avons pu trouver les nouveaux bureaux qui n'étaient pas très loin, par chance. Après une heure de manifestation, Miss ATO et moi devions retrouver des amis qui n'avaient pas réussi à se présenter à temps à la manifestation, donc lorsque la marche s'est déplacée du bureau du Québec vers le Haut-Commissariat, nous nous sommes séparées du groupe, laissant Señor R avec ses nouveaux amis.

J'ai pris quelques photos et vidéos au cours de notre marche, mais il y en a qui se sont forcé plus que moi, comme cette fille, dont la vidéo très bien faite a d'ailleurs été utilisée par le Huffington Post Québec.



Si certaines associations étudiantes sont venues nous appuyées, je crois que les étudiants britanniques auraient eu grand besoin de faire un naître un tel mouvement de contestation. Le gouvernement britannique a aboli au cours des dernières années, les subventions que les familles à faible revenu recevaient pour l'éducation de leurs enfants, les fameuses Education Maintenance Allowance (EMA). Les frais de scolarités ont aussi radicalement augmenté en triplant en moins de 8 ans, passant de 3000£ en 2004 à 9000£ en 2012. D'ailleurs, le correspondant du Guardian dit dans son article que les étudiants britanniques devraient prendre exemple sur les étudiants québécois au lieu de se laisser manger la laine sur le dos par le gouvernement. C'était quand même beau de les entendre scander « Eh oh, Jean Charest has got to go! »

C'est un débat à suivre. En attendant, ne lâchez pas la patate, mais j'espère que le conflit se règle bientôt pour le bien de tout le monde, mais surtout de vos casseroles, ça use!!


1 commentaire:

  1. Mise à jour

    Voici une autre vidéo sur le sujet avec un gros sur Miss ATO et moi!
    http://www.youtube.com/watch?v=-RLJSiHsqk8&feature=share&fb_source=message

    RépondreSupprimer