dimanche 16 janvier 2011

PubMeets

Je ne me souviens plus vraiment si j’en ai parlé, mais le BUNAC organise un pubmeet tous les mercredis, une semaine sur deux. Depuis que je suis arrivée, je n’en ai pas manqué un. Il n’y a pas meilleur moyen que de se faire des nouveaux amis qu’autour d’une bonne pinte de bière ou de cidre. L’ambiance est très décontractée et d’une rencontre à l’autre ce n’est jamais le même pub, ça nous fait découvrir la ville en même temps!

Si les derniers pubmeets ont été plutôt à saveur canadienne, quand ce n’est pas québécoise ;) (et ce, au plus ou moins grand désarroi de T L’Australien). La semaine dernière, il y a eu une plus grande diversité, c’est-à-dire plus d’Australiens que d’habitude (T est souvent le seul!) et même une Norvégienne. Faut croire que seuls les Canadiens sont assez braves pour affronter le froid d’un mercredi soir pour prendre un verre.

À force de traîner avec des Québécois toutes les deux semaines, T L’Australien commence à apprendre des petits bout de français parfois pratique, il sait maintenant compter jusqu’à 15 et dire «Comment ça va?», et parfois des trucs moins joli, mais nécessaire comme «J’m’en calisse»…

Pour ceux qui se demandent si je me suis habituée à la pinte, eh bien oui! Si une de mes lectrices me recommandait la demi-pinte, on parlait dans La Presse la semaine dernière du 2/3 de pinte qui pourrait envahir la Grande-Bretagne bientôt. Une nouvelle mesure pour conquérir la gent féminine.

Mais rassurez-vous, je ne suis toujours pas passée à la bière par contre. J’essaye différents cidres lorsque c’est possible. Pour l’instant j’ai vraiment un faible pour les cidres suédois, un peu plus légers et sucrés que les anglais, et aussi disponibles en plusieurs saveurs. Cette semaine j’ai découvert le cidre d’hiver de Rekorderlig : pomme – cannelle – vanille. Rien à voir avec du cidre de glace, mais très sucré, disons que tu en bois juste un. J’ai aussi un faible pour les cidres de poires plutôt que de pommes.

1 commentaire: