dimanche 11 septembre 2011

Chacun y trouve son compte ou presque...

Londres est l'une des villes les plus cosmopolites où j'ai vécu. Elle attire beaucoup de gens de partout sur la planète. Si certains quartiers possèdent des concentrations de telle ou telle nationalité, on trouve quand même de tout partout.

Peu importe d'où l'on vient, nous sommes toujours à la recherche d'un petit quelque chose qui nous rappelle la maison. Certains trouvent leur consolation dans l'alcool, les Australiens ont la chaîne de pubs Walkabout, tandis que les Canadiens possèdent le Maple Leaf à Covent Garden. Plusieurs d'entre nous trouvent leur réconfort dans la bouffe. L'épicerie du coin peut toujours nous dépanner pour quelques trucs, comme le Vegemite pour les Australiens et le sirop d'érable pour les Canadiens. Sinon pour les trucs un peu plus spécifiques, il faut absolument aller dans les épiceries spécialisées.

Les Canadiens, Australiens, Néo-Zélandais et les Sud-Africains de Londres peuvent tous se rendre au même endroit quand une crise de comfort food s'impose, il s'agit du Australia New Zealand Canada South Africa Shop, aussi dans Covent Garden.



Agrandir le plan

Comme il s'agit de produits importés, il ne faut pas être surpris des prix affichés sur les étagères. C'est loin d'être donné, surtout quand on connaît le prix des articles à la maison et qu'on fait la conversion. Qui aurait cru que j'aurai autant pris plaisir à déguster du Kraft Dinner... Je connais un autre Canadien qui boit du café tous les jours, mais qui garde le Tim Horton pour le dimanche matin seulement. À 10£ la petite boîte, on s'entend que c'est presque un produit de luxe, mais c'est du luxe qui fait du bien!

Le problème lorsqu'on est entouré de tous ces produits de nationalités différentes et qu'on fréquente d'autres expatriés, c'est qu'on découvre un tas de choses. Pour ma part, à force de me tenir avec K la Kiwi, je suis tombée amoureuse des Pineapple Lumps. Ce sont des genres de guimauves jaunes à saveur d'ananas enrobées de chocolat au lait. C'est dé-li-cieux! Bon, pour le moment, je peux en trouver ici à prix exorbitant, mais quand je vais être de retour au Canada, ça risque d'être plus difficile à trouver...

Dans les cas, où le comfort food recherché n'est pas disponible, il faut se rabattre sur la générosité des gens qui viennent nous visiter ou des gens qui retournent pour quelque temps au pays pour nous ramener nos besoins essentiels. Cette semaine, j'ai eu droit à non pas un, mais deux sacs de Swedish Berries de la part d'un ancien collègue. Demandez et vous recevrez! J'ai presque terminé le premier sac et je garde le deuxième en réserve pour les urgents avec les Coffee Crisp, la sauce à poutine St-Hubert et les Froot Loops dans mon armoire. Et je viens d'avoir un autre paquet gracieuseté de Miss ME avec au menu biscuits soda et Pattes d'ours.

1 commentaire:

  1. Vegemite... YAAAARK!!! Ça goûte tellement pas bon! Mais les Swedish Berries, par contre... Mmmmmiam!

    RépondreSupprimer