samedi 23 octobre 2010

Une panne de train cause un ralentissement de service sur la ligne... well all of them it's the weekend!

J'ai toujours entendu les mérites du système de transport public de Londres. Ah comme il est vaste, ah comme il est efficace, ah comme le service est rapide... À vrai dire, je suis plus ou moins épatée pour le moment.

Oui le métro est vaste, ça il y n'y a pas de doute, en voici le plan. On peut passer toute sa vie à Londres sans avoir parcouru toutes les stations de métro. Je ne peux pas me targuer du même exploit à Montréal, ma vie aurait été bien courte... Mais comme partout dans le monde, plus on habite loin du centre, plus ça coûte cher. Il y a neuf zones de transport, mais c'est dès qu'on se trouve en zone 3 que le trajet vous revient plus cher. La passe mensuelle pour la zone 1 et 2 est de 99,10£ (conversion rapide : 160 $, la passe de la STM vous semble abordable tout d'un coup) et pour la zone 1 à 9, c'est 260 £, ouch!

Pour ce qui est de l'efficacité, ça dépend du jour de la semaine.. la fin de semaine, c'est l'horreur! Transport of London effectue des travaux en prévision des Jeux olympiques, donc la majorité des lignes sont fermées partiellement ou complètement. Alors le weekend, il faut se débrouiller autrement, donc il faut prendre le bus, et ça, j'aime ça!!!  Les bus à deux étages, c'est génial, surtout au 2e, c'est hyper confo et la vue est hallucinante. Le problème pour l'instant, c'est que je connais pas encore toutes les lignes de bus. Je dois donc me rabattre sur le Journey Planner (équivalent de Tous azimuts sur la STM). Ah le Journey Planner, je ne sais pas si c'est moi qu'il n'aime pas ou s'il fonctionne une fois sur deux en général, mais il n'est pas toujours fiable. Des fois il me donne des itinéraires qui ne font pas de sens, genre prendre un bus, un métro et un autre bus pendant deux heures quand je peux prendre juste une ligne de métro pendant 30 minutes... Il donne aussi les mauvais noms d'arrêt de bus, pas pratique, surtout quand tu te retrouves au bout de la ligne, oups! Bref, va falloir qu'on s'apprivoise le Journey Planner et moi.

Et la rapidité dans tout ça, avis aux claustrophobes, pas de panique, mais le métro s'arrête souvent en plein milieu des tunnels, pas en station comme chez nous... Sorry this train is stopped at a red light signal.  On l'entend souvent celle-là et ça ralentit le service, big time! Pour l'instant j'ai pas encore pris le métro à l'heure de pointe, mais il paraît que c'est l'enfer, pire que la ligne orange arrivant de Laval. J'ai hâte!

1 commentaire:

  1. Salut,

    Que de souvenirs pour moi!!!
    Je ne prenais plus le tube a cause deca et surtout le "mind the gap" me tapait sur les nerfs, mais je connais encore assez bien toutes les lignes et celle des docklands est vraiment fab!

    A Londres me manque des fois.

    Au plaisir de te lire.
    Adeline

    RépondreSupprimer