mercredi 30 mars 2011

Prince William et Miss Middleton, il y en a pour tous les goûts

En novembre dernier, la planète a arrêté de tourner, du moins au Royaume-Uni, lorsque le Prince William a annoncé ses fiançailles avec sa copine de longue date, Kate Middleton. Je me souviens de ça comme si c'était hier, c'était ma première semaine de travail au service à la clientèle. L'info passait en boucle à la télé, mais il fallait attendre la conférence de presse en fin de journée pour avoir réponse à la question de toutes les filles: on veut voir la bague!!!! Et on l'a vu la bague, on l'a toute reconnue c'est bague sertie d'un saphir entouré de diamants, c'était LA bague de Lady Di. Un vrai conte de fées!!!


Après cette première annonce officielle, il y en a eu une deuxième, la date. Le mariage aura lieu le vendredi 29 avril 2011, soit un vendredi avant un long week-end de 3 jours. Alors qu'elle a été la brillante idée du premier ministre David Cameron? Eh oui, déclarer qu'il s'agit d'un jour férié spécial et voilà un beau week-end de 4 jours. Et puisque le week-end précédent c'est Pâques, les Britanniques peuvent profiter de 11 jours consécutifs de congé en ne prenant que 3 jours dans leur banque de journée de vacances. On s'entend que les compagnies aériennes en ont bien profité pour gonfler leurs prix. Mais je ne pense pas que c'est aussi exagéré que les prix qui seront en vigueur à Londres pendant le week-end du mariage royal.

Ce mariage est une occasion d'affaire en or pour les commerçants. Les boutiques de souvenirs regorgent de trucs aussi ridicules et quétaines les uns des autres: petites cuillers, cartes postales, aimants, tablier de cuisine, théières, affiches et j'en passe. Une erreur s'est pourtant glissée dans une usine de production chinoise qui a imprimé le visage du prince Harry, au lieu de celui du prince William sur des tasses. Belle erreur de débutant!



La toute dernière trouvaille nous provient de Transport for London, la société de transport de la ville. Nous pourrons nous procurer une Oyster Card en édition limitée pour la modique somme de 5£ pour la carte sur laquelle il faudra ajouter au moins 5£ de crédit de transport, donc pour 10£. Le truc c'est que la Oyster card est remboursable. Le premier 5£ pour en faire l'acquisition est en fait un dépôt. Lorsqu'on quitte la ville, on peut redonner notre carte à n'importe quel guichet et on nous remboursera notre 5£ initial. Comme il s'agit d'une édition spéciale, 750 000 cartes seront émises en tout, donc les gens voudront fort probablement la garder. La TfL estime qu'elle fera entre 3,75 millions et 7,5 millions £ en profit grâce à cette Oyster card. De plus, si cette tactique marketing fonctionne bien, on pourra avoir droit à d'autres éditions spéciales pour le jubilé de diamant de la Reine, ainsi que pour les Olympiques.



Je vais garder ma bonne vieille Oyster card bleue et je me la ferai rembourser quand je partirai, un jour...

Pour suivre toutes les nouvelles sur le mariage de source sûre, je vous conseille le dossier du Guardian.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire