lundi 28 mars 2011

L'espace d'un week-end (et de plusieurs parenthèses!)

Si dans l'intitulé de mon blogue je vous invite à suivre mes «aventures chez nos cousins anglais et dans les autres contrées d'Europe où les bas tarifs des compagnies aériennes me mèneront», eh bien, je n'ai point menti! J'ai profité du week-end il y a quelques semaines (encore une fois, je ne suis pas très à jour!!!) pour aller à Manchester et faire un arrêt impromptu à Liverpool.

Et là je vous entends déjà dire, mais pourquoi Manchester? Comme tant de monde m'ont fait la remarque ici. Ma réponse: Mais pourquoi pas? Je n'ai pas eu beaucoup de bons commentaires à propos de cette ville avant de m'y rendre et c'est peut-être mieux comme ça! Mes attentes n'étant pas très élevées, je crois que j'ai su tirer plus de mon séjour. Même si je suis partie avec deux compatriotes canadiens, j'ai fait la majorité de mon voyage en solo -- j'étais fatiguée et marabout, donc de mauvaise compagnie, j'ai préféré faire mon indépendante.

Nous avons pris le train en fin de journée pour arriver à Manchester en soirée. Un petit voyage de 2h à bord d'un train Virgin (oui Virgin fait aussi dans le transport ferroviaire en Grande-Bretagne, pour voir toutes les sphères d'exploitation de la compagnie du coloré Richard Branson, cliquez ici). Nous avons ensuite pris un taxi, car à 3 ça revenait pas mal moins cher (et moins chiant) que de prendre le tram! Notre auberge était située sur le bord d'un canal, super cute, mais je pense que c'est la saison du rut chez les bernaches, c'était bruyant... Bon et je fais encore un petit commentaire sur les auberges affiliées à Hostelling Internaitonal, beaucoup trop chères pour les services offerts: Internet et déjeuner payants, et ce, à des prix loin d'être concurrentiels en plus de charger un surplus par nuit pour les non-membres... pas fort. Voilà j'ai fini ma montée de lait, je vais continuer à choisir les auberges qui ne font pas partie de ce réseau, à moins d'être vraiment mal prise!

J'ai profité du fait de ne pas avoir fait la fiesta le vendredi soir pour me lever de bonne heure et aller faire les magasins avant la cohue. J'avais besoin d'une paire de pantalons, j'en avais qu'une paire pour le week-end et pour une notion qui m'échappe, car ce sont des jeans que je possède depuis novembre, j'étais très inconfortable. Une chance que j'avais une jupe et des collants en nombre suffisant pour le reste de mon séjour. Comme d'habitude, la loi de Murphy a frappé de plein fouet, je n'ai pas trouvé de pantalons, mais une blouse et une robe. Et c'est peut-être tant mieux, car les jeans font de nouveau maintenant...

Après ma séance de magasinage, j'ai fait un tour de ville à pied, tournant à gauche ou à droite selon l'instinct du moment en attendant que mes compatriotes se réveillent. Comme je n'avais pas encore reçu d'appel rendu à l'heure du dîner, j'ai décidé de retourner à l'auberge. Je les ai retrouvés à la réception, ils étaient sur leur départ en quête d'un endroit où déjeuner! Manchester ce n'est pas la plus grande ville du monde et il me restait encore une journée à y passer. C'est pourquoi j'ai décidé d'aller rejoindre un autre Québécois à Liverpool, qui se situe à 45 minutes à peine de Manchester pour un maigre 10£ aller-retour.

Je suis sautée dans le train pour Liverpool en début d'après-midi, j'ai pu faire une trop brève visite à pied de Liverpool, qui est magnifique dois-je avouer. Le port-marchand fait d'ailleurs partie du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il y a aussi beaucoup de musées qui m'ont été fortement recommandés par la gentille petite madame de l'information touristique. J'ai eu droit à des explications de fond en comble, moi qui ne voulais qu'un plan de la ville! Liverpool c'est le lieu de naissance des Beatles et on en est fier, je suis passée vite fait devant The Carvern, la toute première salle où les Beatles se sont produits en concert.

Le temps a passé trop vite, je devais déjà aller à la gare rejoindre Monsieur GPG, Québécois exilé en Suisse le temps d'une maîtrise, et qui faisait ces premiers pas au Royaume-Uni. Sa première question: «Il y a une game du CH en après-midi, donc à 19h pour nous, tu penses qu'on pourra se trouver un pub pour écouter la game??» Aaaaaaaaaaaaaaaaaaah, j'aurais tellement voulu dire oui!!!! Mais non, écouter le hockey en direct dans un pub, j'en ai fait mon deuil malheureusement. Mais on s'est vengé en discutant de la situation Chara-Pacioretty (bon ça l'air de vieilles nouvelles comme ça, mais c'était d'actualité à ce moment-là), c'est fou comme je peux m'ennuyer des discussions de bureau sur le match de la veille...

Monsieur GPG se disait être un très bon ami de Sven la bédaine, un autre ami québécois que j'ai rencontré en Chine. Eh bien, je ne peux que confirmer cette affirmation après avoir entendu la fameuse expression «C'est pas top!», du Sven tout craché! Je peux dire que j'ai passé une excellente soirée au pub et au resto avec Monsieur GPG, sa compagne de voyage M et le Liverpuldien (oui oui c'est le gentilé pour Liverpool) qui les accueillait chez lui grâce à Couch Surfing. Et ce, malgré la pluie en soirée et le fait que j'ai failli être embarrée dans un train, mais ça, c'est une autre histoire! Pour voir les photos de Liverpool, cliquez ici.

Mais comme le dicton le dit si bien, après la pluie, le beau temps. Le dimanche a été absolument magnifique sur Manchester, qui paraît-il est plutôt pluvieuse vu sa situation géographique (mais bon quelle ville de Grande-Bretagne ne l'est pas!). En ce dimanche, c'était aussi la parade de la St-Patrick, mais comme je trouvais qu'il faisait trop beau pour être plantée devant des chars allégoriques (assez quétaine de ce que j'ai pu voir), j'ai encore fait mon indépendante et je suis repartie à la découverte (ou redécouverte, vu le beau temps) des quatre coins de Manchester. J'ai ainsi pu trouvé une zone de petites boutiques indépendantes où j'ai déniché un collier avec un pendentif en forme d'ancre de bateau, quelques graffitis inusités, de jolies fleurs, un jardin de personnages en tôle et j'ai même pu jouer à «va chercher» avec un petit chien noir tout mignon! Pour voir les photos, cliquez ici.

Assez fatiguée de mon week-end, mais satisfaite. La prochaine fois, prendre un train de retour plus tôt, on a bien vite hâte de retourner à la maison.

Petite remarque sur Liverpool: Je crois que ce qui m'a le plus frappée à Liverpool, c'est que toutes les ados étaient coiffées comme Cher Lloyd, une des finalistes de la dernière saison de l'émission The X Factor (genre Star Académie/American Idol britannique, c'est d'ailleurs le fameux Simon d'American Idol qui est derrière ce concept). Je me suis dit qu'elle devait sûrement être originaire de là pour voir autant de copies conformes, mais non, Wikipédia m'a appris qu'elle venait de Malvern. Voici son super look que je n'imiterais pas, rassurez-vous. Gros chignon décoiffé et bandana, pas mon genre!

2 commentaires: