vendredi 18 mars 2011

Retour en enfance avec des différences...

Quoi de mieux pour créer des liens entre les employés du bureau que d'organiser une activité sportive un vendredi soir? Eh bien, c'est ce que nous avons fait. Le sport choisi? Le ballon-chasseur! Oui vous avez bien lu, le ballon-chasseur (ou dodgeball en anglais). Si vous êtes Européens, vous ne savez peut-être pas ce que c'est; dans ce cas, je vous recommande le film Dodgeball: A True Underdog Story. Pour les Québécois, j'évoque ici bien des souvenirs d'école primaire, car on a tous à un moment donné reçu un ballon rouge en pleine face!

Comme le bureau est moitié canadien moitié britannique, les équipes ont été équilibrées du mieux possible. Les équipes étaient mixtes, autant en genre qu'en nationalité pour un total de 6 joueurs par équipe. Chaque équipe avait un nom et un costume. Je faisais partie des Scared Hitless et notre uniforme était bleu et noir avec petit bandeau de sport.

Disons que les Brits étaient bien contents d'avoir des «experts en la matière» dans leur équipe. Euh, oui, on s'entend que la dernière fois que j'ai joué au ballon-chasseur je devais avoir 12 ans, ça fait un bail! Je ne peux vraiment pas dire que je suis une experte, surtout que les règles en Grande-Bretagne ne sont pas du tout les mêmes.

Premièrement, il y a 6 ballons: 4 normaux et 2 petits (pour les filles seulement). Les ballons sont en genre de mousse aussi, pas mal moins efficaces que nos ballons en caoutchouc qui pincent. Pour la mise au jeu, les ballons sont installés au milieu du terrain et au coup de sifflet, les deux équipes doivent courir pour aller attraper le plus de ballons possible et ensuite revenir au fond du terrain avant de pouvoir lancer les ballons en direction de l'équipe adverse. Pour le reste, je crois que c'est pas mal les mêmes règles. Si on est touché par un ballon, on doit sortir du jeu, mais, autre différence, si on attrape un ballon, cela permet à un joueur de revenir dans le jeu.

Bref, nous avons eu beaucoup de plaisir, mais j'étais tellement raquée le lendemain et même au cours des jours qui ont suivi, et c'est pas juste parce que je suis pas en forme, même les fans du gym ont aussi découvert de nouveaux muscles endoloris. Même si on a perdu notre match au premier tour, notre équipe est revenue en force par la suite pour éclipser tout le monde et a remporté la première place. Et même si j'ai été la joueuse la plus poche de mon équipe, j'ai eu le tir gagnant avec un ballon de fille en plus!!! Nous avons même reçu une belle médaille :)

2 commentaires:

  1. Ben la une medaille au ballon chasseur, ils n'ont qu'a bien se tenir en 2012, en supposant que le comite Olympique accepte le ballon chasseur comme nouveau sport bein sur, but overall: that rocks!

    RépondreSupprimer
  2. je le sais que t'es jaloux ;)

    RépondreSupprimer