mercredi 8 février 2012

La magie du Cirque du Soleil

Certains me diront que j'ai deux ans de retard, d'autres plus de vingt. Donc pour la première fois de ma vie, j'ai vu un spectacle du Cirque du Soleil, oui ici à Londres. Pour une deuxième année consécutive, Totem était à l'affiche au Royal Albert Hall. J'aurais bien voulu y aller l'an dernier, mais disons que ma situation financière laissait à désirer à l'époque. Lorsque j'ai vu que le spectacle revenait à Londres, je n'ai pas hésité une seconde avant d'acheter mes billets. Ces derniers ont beau être chers, je peux maintenant dire que ça vaut la peine et qu'on en a pour notre argent!

Il y a quelques semaines, j'ai aussi assisté aux épreuves de gymnastique London Prepares, et j'en parle ici. Si certaines disciplines de gymnastique se retrouvent dans les arts du cirque, maintenant je peux affirmer qu'après cette soirée, c'est comme comparer des pommes avec des oranges. Les artistes sont de vrais athlètes, leurs corps sont sculptés à la perfection, mais on voit bien dans les numéros que la place est à la créativité et au dépassement de soi, si ce n'est pas au dépassement des lois de la physique.
Le Cirque du Soleil ne réinvente pas la roue, il l'améliore, repousse ces limites, l'habille, il lui offre de l'originalité. Il nous offre une combinaison de numéros provenant des quatre coins du monde, qui sont tous hors de l'ordinaire. Tous les numéros m'ont laissée bouche bée, à un point tel qu'il fallait que je pense à fermer ma bouche puisqu'elle commençait sérieusement à manquer de salive.

Un numéro m'a plus beaucoup plus que les autres, je dois l'avouer. J'avais beaucoup entendu parler de ce numéro dans la presse et j'avais une certaine attente envers ce jeune duo de trapézistes québécois. Ce numéro est à couper le souffle. Ce n'est pas pour rien qu'il avait été présenté en primeur en conférence de presse pour le lancement du spectacle en 2010 à Montréal. Je vous suggère de lire l'article de Marie-Christine Blais sur la création de ce fabuleux numéro.
Photo: Alain Roberge, La Presse
Malheureusement, les photos étaient interdites et la consigne appliquée à la lettre. Je n'ai donc aucune image à vous montrer pour soutenir toutes mes belles paroles mis à part cette vidéo promotionnelle du Cirque du Soleil.

Oubliez la tente bleue et jaune que l'on voit au Vieux-Port, ici le spectacle se déroule au Royal Albert Hall, la salle de concert mythique de Londres, c'est faire d'une pierre deux coups. Un spectacle sublime dans une magnifique salle. Si j'ai un conseil par contre à vous donner pour n'importe quel spectacle au RAH, ne choisissez pas des sièges en bout de rangée si vous avez des billets au balcon (circle), une rampe d'escalier vous obstruera la vue à un point ou un autre du spectacle.

Totem sera à l'affiche à Londres jusqu'au 16 février 2012, il repart ensuite en tournée. Si jamais il s'arrête près de chez vous, je vous recommande fortement d'acheter des billets.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire